Profil-lesb

Pas encore inscrite ? Inscris-toi vite !
plus de 7 000 utilisatrices !
Profil-lesb

Forum homosexuelle / Lesbienne de rencontre et d'entraide

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Sondage

Pour une sortie forum entre filles, tu préfères:
23% 23% [ 9 ]
23% 23% [ 9 ]
10% 10% [ 4 ]
18% 18% [ 7 ]
8% 8% [ 3 ]
20% 20% [ 8 ]

Total des votes : 40

Derniers sujets

» Célibat : Vos pour et vos contre ?
Ven 2 Déc - 21:43 par Gardelen

» et les lettres alors
Mar 29 Nov - 14:07 par Yohanane

» Besoin d'avoir quelques réponses..
Lun 28 Nov - 21:09 par sansdrap

» Désirez-vous un/des enfants?
Lun 21 Nov - 9:09 par Plumemagique

» Aloha
Dim 20 Nov - 1:26 par Yohanane

» Je suis...
Dim 20 Nov - 1:23 par Yohanane

» Nouvelle un peu perdue
Lun 14 Nov - 17:35 par Metleau

» Ma présentation
Ven 11 Nov - 1:55 par yukirocks

» Ce que vous écoutez en ce moment même
Jeu 10 Nov - 18:10 par dani86

» Qui est sur Limoges?
Mer 9 Nov - 0:22 par AngriePin

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 164621 messages dans 5860 sujets

Nous avons 7612 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est #ide34

Livre d’or du forum

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 28 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 27 Invités

Gardelen


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 279 le Sam 29 Mar - 0:33


J'avais confiance en une amie

Partagez

ca-thy
Ptite Nouvelle
Ptite Nouvelle

Age : 41
Departement : Canada

J'avais confiance en une amie

Message par ca-thy le Sam 6 Sep - 19:16

J'ai une bonne amie à moi en qui je n'ai plus confiance.  Mon fils m'a confié qu'il avait un problème lorsqu'il décalottait en faisant sa toilette.  Il a 11 ans et c'est un problème qui vient d'arriver.  J'en ai parlée à une amie car je ne me sentais pas très compétente pour l'aider.  J'ai demandée à Julien s'il accepterait que Martine regarde pour savoir s'il doit consulter.  Elle lui a proposée de regarder cela et lui a dit on va aller dans ta chambre.  Je me sentais exclus et je pensais que ce serait moins gênant pour lui si je les laissais seul.  Je pouvais cependant les entendre.  Elle lui a demandé de baisser son pantalon et lui a demandée si elle pouvait lui toucher.  Je l'ai entendu lui dire qu'elle allait le décalotter.  Elle lui a ensuite dit qu'elle le referait  quelques fois pour voir s'il n'est pas trop serré; puis j'ai entendu Julien faire un gros Ouf.  Puis plus rien.

Elle a simplement dit que tout était correct en regardant Julien et en lui souriant.  Je me demande si elle a pas abusée de mon fils et de son innocence.  Je ne sais que penser de ce qu'elle lui a fait.

Maman inquiète

Akane
Posteuse habituelle
Posteuse habituelle

Age : 20
Departement : dans mon monde ~
Emploi/Etude : étudiante en communication visuelle

Re: J'avais confiance en une amie

Message par Akane le Sam 6 Sep - 19:39

Je ne sais pas trop quoi dire . Mais personnellement si j'aurais été à ta place je ne les auraient pas laisser seuls. Après peut-être rien ne sais passer. Tu en as parlé à ton fils et à ton amie?
Au pire, la prochaine fois tu caches une caméra ! (idée bête j'avoue mais bon XD).

Mira2012
Ptite Nouvelle
Ptite Nouvelle

Age : 46
Departement : Paris

Re: J'avais confiance en une amie

Message par Mira2012 le Sam 6 Sep - 21:31

Je pense que le mieux c'est d'aller consulter. C'est peut-être complètement innocent la part de ton amie mais ton fils a 11 ans et cela peut le perturber. Ce serait plus sain qu'un médecin confirme la nécessité de la procédure et montre à ton fils comment le faire lui-même si besoin. Je serais toi je ne la laisserait surtout pas recommencer.

SakaMasika
Bavarde
Bavarde

Age : 24
Departement : Madagascar
Emploi/Etude : étudiante

Re: J'avais confiance en une amie

Message par SakaMasika le Dim 7 Sep - 13:48

... Euh! Si t'as des doutes sur ce qu'elle a fait a ton fils, demande a ton fils! Mais serieusement je ne pense pas qu'elle ait fait intentionnellement quelque chose de mal sur ton fils!
Et pour le problemt de ton fils, il vaut mieux consulter! Je ne comprend ton amie est medecin pour que t'ais tout de suite penser a elle pour l'examiner?

Adji Ladji
Ultime Posteuse
Ultime Posteuse

Age : 48
Departement : VAR
Emploi/Etude : (c) & [c] c

Re: J'avais confiance en une amie

Message par Adji Ladji le Mer 5 Nov - 19:38

Je suis vraiment surprise de voir cette situation possible... Bien sûr, tu n'as plus confiance, car en fait, c'est en toi qu'il y a eu problème: tu as sciemment exposé ton fils entre les mains d'une adulte et ainsi tu peux transférer ton problème sur elle. Mais de la même manière que des hommes élevant une fille, des femmes élevant un garçon doivent se renseigner sur tout ce qui concerne leur santé et la spécificité de leur hygiène quotidienne. Que penseriez-vous d'un couple d'hommes qui confieraient le soin de parler des règles à leur fille à un autre homme? Il faut dans ce cas s'adresser à une personne du sexe concerné ou bien à un pédiatre. Dans tous les cas, c'est à toi que ton enfant s'en est remis et il souhaitait donc que ce soit toi qui t'en occupes : il aurait donc été préférable que tu restes avec eux, pour lui et pour toi.

Moy
Bavarde
Bavarde

Age : 45
Departement : IDF

Re: J'avais confiance en une amie

Message par Moy le Mer 5 Nov - 21:29

Aïe Aïe Aïe No

Klocodile
Bavarde
Bavarde

Age : 24
Departement : Rouen

Re: J'avais confiance en une amie

Message par Klocodile le Mer 5 Nov - 22:00

C'est normal que tu sois inquiète, on entend beaucoup trop d'histoires partout et ça fait peur. Mais comme tu dis, tu avais confiance en cette amie, et ton fils aussi apparemment, puisqu'il a accepté que ça soit elle qui regarde... Donc j'en déduis que c'est quelqu'un de bien "à priori". C'est sûr, on n'est pas à l'abris. Mais d'après ce que tu décris, la scène n'a pas durée très longtemps, tu étais derrière la porte... J'ai du mal à penser qu'elle l'aurait attouché. Quand au "ouf" entendu, c'était peut être tout simplement dû au soulagement quand il a compris que tout était normal. MAIS si tu as le moindre doute, parles-en à ton fils, l'air de rien. Demande lui par exemple "ça ne t'a pas trop gêné que Martine regarde ? Tu as bien compris tous ses gestes ? Elle t'a expliqué ce qu'elle faisait ?". Ce sont des questions anodines mais si il s'est vraiment passé quelque chose de pas clair, ça peut l'inciter à parler.
Ensuite, dis toi que ce n'est pas parce que tu ne te sentais pas de t'occuper de ça que tu es une mauvaise mère (je sens un poil de culpabilité dans ton message). J'ai des copines dont la mère faisait appel à des amies pour leur expliquer les règles ou comment mettre un tampon. Ca n'a jamais altéré en quoique ce soit leur relation avec leur mère Smile Au contraire, c'est aussi une preuve d'attention que de faire appel à quelqu'un d'autre quand on n'est pas capable de s'assurer du bien être de son enfant soi-même Smile

Adji Ladji
Ultime Posteuse
Ultime Posteuse

Age : 48
Departement : VAR
Emploi/Etude : (c) & [c] c

Re: J'avais confiance en une amie

Message par Adji Ladji le Mer 5 Nov - 22:50

Il me semble inutile de stresser un garçon sur de simples appréhensions dont on ne sait si elles sont fondées. Si vraiment quelque chose a besoin d'être éclairci entre ces deux "amies", qu' elles discutent directement. Elles sont adultes, non?

Moy
Bavarde
Bavarde

Age : 45
Departement : IDF

Re: J'avais confiance en une amie

Message par Moy le Mer 5 Nov - 23:06

Je ne pense pas klocodile. Je suis assez choquée de ce comportement, peut-être que je serai la seule je m'assume! Laisser un étranger (même si c'est une amie) examiner, toucher le sexe de l'enfant en plus sans la présence du parent - c'est le trahir... c'est comme ça que je vois les choses ca-thy.

Je pense que tu dois te rattraper sur ce coup là, il faut entamer une discussion avec ton enfant pour regagner la confiance.

Klocodile
Bavarde
Bavarde

Age : 24
Departement : Rouen

Re: J'avais confiance en une amie

Message par Klocodile le Mer 5 Nov - 23:54

Bah ça dépend comment les questions sont posées Adji Ladji. Si c'est dans l'esprit "je me renseigne, et je vérifie que tout va bien pour toi maintenant" et qu'en plus il ne s'est rien passé, je ne vois pas pourquoi ça stresserait l'enfant. D'autant plus que je me mets à la place de l'amie si la maman vient me demander après si j'ai fait quelque chose de mal, deux solutions :
- soit j'ai rien fait et je le vis hyper ultra mal qu'elle doute.
- soit j'ai fait quelque chose et je mens...

Moy : elle n'a pas obligé son enfant. Elle lui a demandé la permission avant, donc elle ne l'a pas complètement abandonné. Après je ne dis pas que j'aurais fait pareil (j'aurais sûrement choisi le médecin) mais je pense que ça ne sert à rien de culpabiliser la maman plus que ça. Surtout que si ça se trouve tout va bien, il ne s'est rien passé de grave et ça a même aidé le gamin...

D'ailleurs, est-ce que son comportement a changé depuis ? Est-ce qu'il est plus renfermé ? Est-ce qu'il a changé son régime alimentaire ? Est-ce qu'il est plus agressif ? Ce sont tout un tas de signes qui pourraient allerter Smile

Moy
Bavarde
Bavarde

Age : 45
Departement : IDF

Re: J'avais confiance en une amie

Message par Moy le Jeu 6 Nov - 0:35

Klocodile!!! il a 11 ans ce môme.

Klocodile
Bavarde
Bavarde

Age : 24
Departement : Rouen

Re: J'avais confiance en une amie

Message par Klocodile le Jeu 6 Nov - 0:52

Oui j'ai lu... et ?

Adji Ladji
Ultime Posteuse
Ultime Posteuse

Age : 48
Departement : VAR
Emploi/Etude : (c) & [c] c

Re: J'avais confiance en une amie

Message par Adji Ladji le Jeu 6 Nov - 1:19

Tu reportes toi aussi le problème de la mère, non sur la fameuse amie, mais sur l' enfant, tout ça parce que tu crains de culpabiliser quelqu'un. Je m'en fiche de savoir bonne ou pas bonne mère... La signature du premier post montre bien qui est inquiète de quoi. J'ai des amies lesbiennes qui sont très mal à l'aise avec le sexe masculin... Si malaise il y a il est important de s' en apercevoir quand on a un fils.. Ce que j'ai expliqué d' ailleurs à ces jeunes amies qui ont rigolé, oui mais en attendant, quand la mère doit se remettre en question (et cela arrive à toute mère) qu' elle évite de le faire en transférant ses angoisses sur l' enfant. C'est simple.

Klocodile
Bavarde
Bavarde

Age : 24
Departement : Rouen

Re: J'avais confiance en une amie

Message par Klocodile le Jeu 6 Nov - 1:31

Mais en fait je ne comprends pas bien en quoi la mère transfère quoique ce soit sur l'enfant... en quoi c'est si grave qu'elle pose de simples questions à son enfant, au même titre qu'elle pourrait lui demander comment il trouve la nouvelle babysitter ou le médecin...

Et je ne comprends pas en quoi je transfère le problème sur l'enfant non plus d'ailleurs :/

Et franchement, moi ça ne me choque pas qu'elle ait fait appel à cette amie. Les amies dont je parlais plus haut avaient des parents hétéro hein... Et pourtant les mamans n'étaient pas à l'aise. Et ma mère m'avait aussi proposé de passer par une amie parce qu'avec elle j'étais hyper mal à l'aise. Et j'ai accepté, tout simplement parce que je voulais utiliser des tampons avec applicateur et que ma mère ne s'en servait pas et donc ne pouvait pas m'expliquer. L'amie m'a demandé comment je voulais qu'on fasse, je lui ai juste demandé de me montrer comment ça fonctionnait et je me suis débrouillée après. Et je suis bien contente qu'elle aie été là... parce que j'en serais toujours aux serviettes sinon !

Alors je ne dis pas qu'il n'y a pas eu d'attouchements ici. Mais juste qu'il ne faut pas aller trop vite en besogne. Qu'on peut avoir une conversation normale avec son môme en choisissant les bons mots, sans pour autant créer de la panique et que ça ne sert à rien d'accuser à tort et à travers.

Adji Ladji
Ultime Posteuse
Ultime Posteuse

Age : 48
Departement : VAR
Emploi/Etude : (c) & [c] c

Re: J'avais confiance en une amie

Message par Adji Ladji le Jeu 6 Nov - 2:04

Il ne s'agit pas d'accuser mais de cibler là où il y a problème. D' après la description de la scène, je saisis que Ca-thy regrette d'avoir opté pour une solution qui l'a jetée dans le doute. Mais je ne vois pas dans le récit qu'elle en fait la moindre raison de douter de l'amie. Le sourire, c'est celui de la femme qui est plus à l'aise, avec l'enfant, comme sûrement avec l' homme. Forcément la complicité de ce garçon avec les femmes sera plutôt proche de sa relation avec cette femme qu' avec sa mère puisque sa mère n' aime pas les hommes. Il faut accepter également cet aspect de la réalité : souvent les enfants de couples homosexuels sont hétérosexuels (il passent chez l' ennemi, si on peut dire...^_~.. C'est tout le mal qu'on leur souhaite, peut être, non ?)
On peut remplacer le mot problème par gêne ou pudeur, si tu veux. Cela m'est égal.

SakaMasika
Bavarde
Bavarde

Age : 24
Departement : Madagascar
Emploi/Etude : étudiante

Re: J'avais confiance en une amie

Message par SakaMasika le Jeu 6 Nov - 8:05

Moi tout ce que j'ai pas compris c'est pourquoi elle a pense a son amie en premier? Elle est medecin? Elle a un fils? etc. Au moins a un mec je comprendrai!
Sans culpabiliser la mere hein! Juste que je me pose des questions! ...

Moy
Bavarde
Bavarde

Age : 45
Departement : IDF

Re: J'avais confiance en une amie

Message par Moy le Jeu 6 Nov - 10:51

Klocodile, je pense vraiment que ca-thy en exposant son histoire sur ce forum était déjà prête à tout entendre puisque on ne peut pas contrôler ou savoir d'avance comment les autres réagissent ou pensent et c'est toujours enrichissant d'avoir une multitude de réponses.

Est ce que je la culpabilise consciemment, non. Je dis juste que ce genre de comportement me choque. Si elle est sûr de son geste, elle ne se sentira jamais coupable, elle dira juste que ma façon de voir les choses en terme d'éducation et d'épanouissement des enfants est différente.

En ce qui concerne ton exemple, tout d'abord ce n'est pas pareil. De deux, est que l'amie de ta mère a fait une démonstration physique? Elle a touché ton sexe?

En ce qui concerne le cas de ca-thy, je m'explique parce que je sens que je n'était peut-être pas assez claire dans mes propos.

Il a 11 ans elle n'avait pas à lui demander s'il accepte ou pas, il n'est pas en mesure de prendre de telle décision (mais il accepte peut-être contre son propre gré parce que sa mère a déclaré son incompétence, je ne veux même pas imaginer qu'est ce qu'il va faire les prochaines fois où il rencontre un problème dans son intimité) et elle n'a pas le contrôle sur la situation ou sur ce qui va se passer après le passage de son amie. Le plus simple et le plus juste c'était en tant que parent de l'emmener voir un spécialiste, ils seront tous les deux avisés et soulagés.

Peut-être je suis over protective? je ne sais pas mais je peux entendre et accepter ce genre de réflexion.


Klocodile
Bavarde
Bavarde

Age : 24
Departement : Rouen

Re: J'avais confiance en une amie

Message par Klocodile le Ven 7 Nov - 13:59

Moy a écrit:Klocodile, je pense vraiment que ca-thy en exposant son histoire sur ce forum était déjà prête à tout entendre puisque on ne peut pas contrôler ou savoir d'avance comment les autres réagissent ou pensent et c'est toujours enrichissant d'avoir une multitude de réponses.

Ok oui elle pouvait s'attendre à ça. Je me dis juste qu'elle est déjà assez inquiète + elle s'en veut assez et que lui dire que ce qu'elle a fait c'est pas top ça ne va pas forcément l'aider. Mais c'est vrai que c'est cette multitude de réactions qui est intéressante, tu as raison Smile

Moy a écrit:En ce qui concerne ton exemple, tout d'abord ce n'est pas pareil. De deux, est que l'amie de ta mère a fait une démonstration physique? Elle a touché ton sexe?

Ben le mien non, parce que j'ai dit que je ne voulais pas. Mais les amies dont j'ai parlé plus haut, c'était carrément les amies de leurs mères qui leur mettaient le tampon (je m'en souviens, ça m'avait choquée à l'époque ! ). Mais bon là n'est pas la question. Smile

Moy a écrit:Il a 11 ans elle n'avait pas à lui demander s'il accepte ou pas, il n'est pas en mesure de prendre de telle décision (mais il accepte peut-être contre son propre gré parce que sa mère a déclaré son incompétence, je ne veux même pas imaginer qu'est ce qu'il va faire les prochaines fois où il rencontre un problème dans son intimité)

Et en fait c'est là qu'on n'est pas d'accord je crois. Je considère que quelque soit l'âge il a son mot à dire. Il peut dire "je ne veux pas qu'intel me regarde/me touche". Surtout dans ce cas précis, où il s'agit d'une amie et pas d'un médecin. Donc si, il est en état de dire si ça le dérange ou pas. Sa mère a admis une limite, mais j'imagine (j'espère !) que si il avait dit non, elle ne lui aurait pas imposé cette amie.

Et encore une fois, moi non plus je n'aurais pas réagit de la sorte. Mon réflexe aurait été le médecin. Smile Mais je trouve par contre bien le fait qu'une mère puisse dire "je ne suis pas la bonne personne pour gérer ça".  

Mais je pense que le mieux serait d'avoir les réponses de Ca-thy parce que là, on parle un peu dans le vide et on fait pas mal de suppositions je crois Smile

Contenu sponsorisé

Re: J'avais confiance en une amie

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:22


    La date/heure actuelle est Dim 4 Déc - 21:22