Profil-lesb

Pas encore inscrite ? Inscris-toi vite !
plus de 7 000 utilisatrices !
Profil-lesb

Forum homosexuelle / Lesbienne de rencontre et d'entraide

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Sondage

Pour une sortie forum entre filles, tu préfères:
23% 23% [ 9 ]
23% 23% [ 9 ]
10% 10% [ 4 ]
18% 18% [ 7 ]
8% 8% [ 3 ]
20% 20% [ 8 ]

Total des votes : 40

Derniers sujets

» Célibat : Vos pour et vos contre ?
Hier à 21:43 par Gardelen

» et les lettres alors
Mar 29 Nov - 14:07 par Yohanane

» Besoin d'avoir quelques réponses..
Lun 28 Nov - 21:09 par sansdrap

» Désirez-vous un/des enfants?
Lun 21 Nov - 9:09 par Plumemagique

» Aloha
Dim 20 Nov - 1:26 par Yohanane

» Je suis...
Dim 20 Nov - 1:23 par Yohanane

» Nouvelle un peu perdue
Lun 14 Nov - 17:35 par Metleau

» Ma présentation
Ven 11 Nov - 1:55 par yukirocks

» Ce que vous écoutez en ce moment même
Jeu 10 Nov - 18:10 par dani86

» Qui est sur Limoges?
Mer 9 Nov - 0:22 par AngriePin

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 164621 messages dans 5860 sujets

Nous avons 7612 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est #ide34

Livre d’or du forum

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 12 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités

Mitsuki


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 279 le Sam 29 Mar - 0:33


Le "faux self"

Partagez

Gardelen
Skuateuse
Skuateuse

Age : 24
Departement : A l'ouest.
Emploi/Etude : Buveuse de café. Guitarophile. Dévoreuse de livres. Vadrouilleuse du monde terrestre. Croyante en l'humanité.

Le "faux self"

Message par Gardelen le Sam 1 Mar - 12:29

J'aurai voulu poster ce topic dans une catégorie "spéciale psychologie", mais bon mettons là dans débat et sondage.

J'ai découvert cette appellation très récemment en psychanalyse. Grosso modo, le "self" c'est le "soi" qui recouvre l'ensemble de ce que nous sommes (Ça, moi, et surmoi). Le "vrai self" est la façon dont nous nous percevons et qui serait la réalité de notre "soi", et le faux-self le "rôle que l'on joue", qui cache le vrai self.

Il y a 5 types de faux self:


[i]1. le Faux-Self a entièrement recouvert la personnalité, laissant en toute situation une impression de 'fausseté' dans la relation. Le Vrai-Self est totalement dissimulé aux autres. L'individu souffre de la situation qu'il subit en société: la tension entre "Vrai" et "Faux-Self" crée un handicap dans sa vie sociale;

2.  le Faux-Self, pour préserver l'individu d'un environnement jugé nocif, maintient le Vrai-Self sous protection;

3.  le Faux-Self tente de trouver une adaptation avec l'environnement pour permettre au Vrai-Self de s'exprimer;

4.  des identifications tiennent lieu de Faux-Self. Le Vrai-Self parvient à s'exprimer relativement facilement à travers elles;

5.  le Faux-Self autorise l'expression en société par une attitude a priori polie, des manières sociales adaptées aux autres et respectant les conventions. Il établit le contact, maintient la distance et préserve l'intimité. Le Vrai-Self peut s'exprimer dès que l'individu le souhaite, et avec qui il le souhaite.

(Source: psychiatriinfirmiere.free.fr)

Vous reconnaissez-vous dans ces éléments (1,2,3,4 ou 5)?
Comment se manifeste ce faux-self chez vous?
Pourquoi êtes-vous amenés à l'utiliser?
Vous sentez vous en souffrance par rapport à lui (vous aimeriez bien faire autrement)?
Il y en a-t-il qui ont réussi à déconstruire peu à peu ce faux-self, ou au contraire, le faux-self a-t-il tendance à s'encrer davantage chez vous?
Pensez-vous que le faux-self fait intégralement partie du vrai-self? Qu'il n'existe pas?


Yoda
Ultime Posteuse
Ultime Posteuse

Age : 25
Departement : Reims

Re: Le "faux self"

Message par Yoda le Sam 1 Mar - 14:12

Encore faut-il être adepte de la psychanalyse. Et y faire référence n'est pas pour moi la meilleure des choses. 


Bref, c'est une façon de dire que nous sommes amenés à cacher notre jeu et à se faire passer pour ce que nous ne sommes pas au fond de nous. Pourquoi ? Pour se protéger, pour être accepter, pour s'intégrer en société. 

Je pense que tout le monde a déjà pu expérimenter cela. C'est le propre de l'être humain. Cela peut être renforcé selon son parcours de vie, son histoire, ses expériences, mais il s'exprime différemment chez chacun de nous. 

Gardelen
Skuateuse
Skuateuse

Age : 24
Departement : A l'ouest.
Emploi/Etude : Buveuse de café. Guitarophile. Dévoreuse de livres. Vadrouilleuse du monde terrestre. Croyante en l'humanité.

Re: Le "faux self"

Message par Gardelen le Sam 1 Mar - 14:33

Encore faut-il être adepte de la psychanalyse. Et y faire référence n'est pas pour moi la meilleure des choses.

Pourrais-tu approfondir? Du coup tu n'es pas forcément d'accord avec ce terme? Et pourquoi?


Je pense que tout le monde a déjà pu expérimenter cela. C'est le propre de l'être humain. Cela peut être renforcé selon son parcours de vie, son histoire, ses expériences, mais il s'exprime différemment chez chacun de nous.


Tout le monde a pu expérimenter cela, mais à différent niveau aussi, et comme tu le dis, pour différentes raisons. Entre rester poli par convention, et ne jamais être soi-même, il y a un pas, non?

Et je pense aussi que ça peut parfois aller au delà de son parcours de vie, de son histoire, ou de ses expériences. Si je prends par exemple quelqu'un qui serait dyslexique, il peut facilement le cacher si il a une intelligence suffisante pour faire croire qu'il n'a aucun problème à ce niveau là, ou si je prends le cas de quelqu'un, même qui aurait une déficience intellectuelle, il pourra très bien montrer qu'il lit le journal tous les matins, et donc, nous faire croire qu'il sait lire, mais au fond, il ne lira rien du tout, parce que illettré.

Du coup, je me demande si le faux self serait simplement un malaise crée par la société qui pourrait restreindre notre liberté individuelle.

Psykoline
Skuateuse
Skuateuse

Age : 28
Departement : Doubs, Franche-Comté

Re: Le "faux self"

Message par Psykoline le Sam 1 Mar - 15:16

Mon ex est comme ça: "1. le Faux-Self a entièrement recouvert la personnalité, laissant en toute situation une impression de 'fausseté' dans la relation. Le Vrai-Self est totalement dissimulé aux autres". Et putain j'avais écrit un super truc bien long et développé à son sujet mais j'ai tout effacé par erreur, jsuis dèèèèèèèèg! M'en fout je recommence pas!

Et pour moi-même: il est clair que je cache aux gens une grosse partie de mon self, par habitude (famille très merdique et intolérante, pleine de psychopathes) et pour me protéger, pour envoyer aux autres une image de ce que j'aimerais être idéalement. Mon vrai-self ne me convient pas trop à vrai dire (trop sombre et froid), j'aimerais être différente. Mais heureusement mes masques s’effacent (un peu) avec le temps et les efforts, j’apprends à vivre, je découvre les us et coutumes des gens "normaux"^^ et je deviens petit à petit la personne que je suis censée être. C'est long et difficile, mais les efforts payent, et je suis plus sereine et en phase avec moi-même aujourd'hui qu'il y a ne serait-ce qu'un an, ou 5, ou 8 (ça se fait par étapes!^^). Ton post m'inspire tient! Je pense à ce genre de chose fréquemment, j'évolue depuis un certain temps, et ça se passe bien! I'm happy! Very Happy 

Je dirais que je me situe par là:
"2. le Faux-Self, pour préserver l'individu d'un environnement jugé nocif, maintient le Vrai-Self sous protection;

3. le Faux-Self tente de trouver une adaptation avec l'environnement pour permettre au Vrai-Self de s'exprimer".

Invité
Invité

Re: Le "faux self"

Message par Invité le Sam 1 Mar - 23:49

ça me parle.
je me situe dans le 3.  le Faux-Self tente de trouver une adaptation avec l'environnement pour permettre au Vrai-Self de s'exprimer.
ce faux-Self, pour moi, ça peut aussi amener à une saloperie de dépression et on utilise ce faux-self pour nous permettre de nous accepter. on a une image qui nous semble améliorée. on édulcore notre vie pour mieux l'accepter, mais on est dans le faux! et on vit quoi, on fait comment avec du faux? on ne vit plus. pour ma part, j'ai du composer longtemps une image pour ne pas voir la réalité, ni la subir. en gros, j'étais malheureuse comme une pierre mais je ne voulais pas l'admettre. ça a tourné au vinaigre et j'ai du me reconstruire. parce que dans ma situation (il faut rentrer dans les rangs, allons-y! je suis tombée sur un gros con qui m'a complètement foutue en l'air. je l'ai voulu ou pas????) mais toujours est-il qu'au bout d'un moment je crois qu'il est nécessaire, vital, de se retrouver. ou de se trouver tout simplement. parce qu'au bout d'un moment, le personnage qu'on s'est construit s'effrite. et là, il reste quoi?
j'essaie de faire au jour le jour avec ce que je suis. pas facile de s'aimer.... vive narcisse ou pas....

Gardelen
Skuateuse
Skuateuse

Age : 24
Departement : A l'ouest.
Emploi/Etude : Buveuse de café. Guitarophile. Dévoreuse de livres. Vadrouilleuse du monde terrestre. Croyante en l'humanité.

Re: Le "faux self"

Message par Gardelen le Dim 2 Mar - 12:57

Je vois d'après ce que vous dites que le fait de se "cacher" aux autres peut véritablement créer un mal être. Je suis contente de voir que tu arrives petit à petit à évoluer vers ce que tu es vraiment et que tu voudrais davantage mettre en avant Psykoline!


pour ma part, j'ai du composer longtemps une image pour ne pas voir la réalité, ni la subir.


Je comprends tout à fait ce que tu veux dire par là. Et je suis totalement d'accord avec ça:


mais toujours est-il qu'au bout d'un moment je crois qu'il est nécessaire, vital, de se retrouver. ou de se trouver tout simplement. parce qu'au bout d'un moment, le personnage qu'on s'est construit s'effrite. et là, il reste quoi?


Il y a des fois on peut "créer" un tel personnage pour s'adapter à son environnement qu'on en finit par ne plus se souvenir de qui on était. On entend alors des personnes nous dire "Tu as changé.", et pas forcément de façon positive. Au début il y a un déni total "Ils ne peuvent pas me comprendre, c'est normal, tout le monde change!". Et petit à petit, on peut se rendre compte qu'on est effectivement devenu quelqu'un d'autre, et un autre qu'on n'aime pas forcément dans sa tournure.


Pour mon propre témoignage, j'ai longtemps du faire avec ce faux self pour me protéger, par diverses expériences, notamment lors de la découverte de mon homosexualité et d'autres peut-être un peu trop intime pour les mettre ici. La limite entre se cacher pour se protéger, et le déni, est très floue, très mince. Aussi, depuis longtemps on me voit comme une personne mature, équilibrée, et forte, et ça doit être vrai quelque part, mais quand on me connait réellement, on voit que je ne suis qu'une enfant, parfois naïve, parfois qui se cache les yeux, à la sensibilité exacerbée et qui ne sait finalement pas grand chose sur elle-même.

C'est pour ça que j'affectionne particulièrement mes amis (qui sont finalement si peu) ceux qui ne me jugent pas, qui savent déjouer mes mensonges, mes feintes, avec qui je peux être moi-même, sans détour.  

Je pense que c'est une question de prendre confiance en soi, de petit à petit connaître ses forces plus que ses faiblesses, de connaître ses limites, d'identifier ceux qui nous comprendront, et ceux qui ne le pourront pas, et surtout, de ne pas chercher à plaire aux autres, mais déjà se plaire à soi-même.


Invité
Invité

Re: Le "faux self"

Message par Invité le Dim 2 Mar - 13:16

tu sais Gardelen, j'ai 40 ans et je me sens encore comme une enfant, naïve... mais il y a des faiblesses qui deviennent une force. si tu gardes ton âme d'enfant, tu n'as pas cette méchanceté qu'ont tant de gens. la force ou peut être la résistance vient naturellement, avec la vie et ses bons et mauvais moments.
mais je suis persuadée que le "vrai self" est là, qlq part et que quand on se sent en sécurité, il revient tout naturellement.

je reste persuadée que c'est un mécanisme de défense qu'on doit analyser dès qu'on s'en rend compte. et qu'on doit prendre en compte parce qu'il ne doit pas dominer notre vie, notre façon de faire. il faut qu'on apprenne à s'aimer oui.

Wink

la rousse
Skuateuse
Skuateuse

Age : 47
Departement : pays de loire

Re: Le "faux self"

Message par la rousse le Dim 2 Mar - 17:36

Gardelen, serais alors un pseudo qui préserve Hélène!  Very Happy 
Comment qualifirais tu une personne qui s'indentifie dans les 5 éléments comparatif du faux self ? Sachant que je suis transidentitaire, classe social qui était encore il n'y a pas si longtemps répertorier en tant que maladie mentale.
Je développe pour plus de compréhension, mon cas personnel.
J'ai su très jeune que quelque chose clochais chez moi, le sentiment profond de ne pas être la personne physique qui enveloppe l'esprit, j'ai longtemps cru ne pas être quelqu'un de ( normal ),  je n'ais pas souvenir d'en avoir parler avec mes parents, mon pére était trés dure avec moi et ma mére dépressive,je ne pleurais que très rarement et secrétement, je ne portais aucun respect à mon corps, aucune blessures physique ne me faisais mal, mais la souffrance intérieure étais elle bien présente, comme un mal qui vous ronge à petit feu, je me suis réfugié derrière une carapace, mon psy a dit que j'avais poser une véritable chape de béton sur ma vraie personnalité. Je n'ai jamais réussi a m'indentifier pleinement en tant que garçon, c'est impossible pour moi, mais je me suis adapté et j'ai construit une vie tout a fait honorable en tant qu'homme, une lutte au quotidien. Socialement j'étais et suis toujours très sauvage, je fuit la foule suis très méfiante vis a vis des autres. Je me suis fondue dans la masse, pour paraitre aux yeux des autres comme étant une personne normal. Mais le poids est trop lourd à porter toute une vie en sachant que l'on passe à côter de celle ci, un jour de décembre 2008 j'en ais parler à ma femme, qui sur le moment a compris mon mal être, mais n'accepte pas la situation, elle ne trouve plus sa place d'épouse à mes côtés. J'ai continuer de lutter malgré tout contre moi même pour préservé mes proches, en fait je m'aperçois que je me suis mtotalement perdue dans le dénie, on ne peu pas chasser le naturel qui est en nous, je réalise qu'a vouloir me préservé j'ai embarquer trop de personnes que j'aime dans mon sillage en laissant mon vrai moi sortir au grand jour, il m'a fallu des années pour accepter qui je suis réellement. Mon vrai moi n'est malheureusement pas reconnue dans notre société..........et je n'ai plu de carapace pour m'en protéger.

Sgt.Tibbs
Ptite Nouvelle
Ptite Nouvelle

Age : 23
Departement : Lyon

Re: Le "faux self"

Message par Sgt.Tibbs le Dim 2 Mar - 21:36

Waouh La Rousse ... ton histoire ... ! Elle est touchante et rappelle à quel point les gens et la société peuvent se révéler "toxiques".
Ca me révolte tous les jours un peu plus de voir qu'on empêche les individus d'être tout simplement EUX ! Que la majorité se coule dans le moule sans se poser la moindre question, PUTAIN DE MOUTONS !

Je sais pas si tu l'acceptes mais ... *câlin virtuel* (et je fais pas ça à la légère hein!)

Personnellement il y a un an j'étais dans le cas 1, je m'étais complètement perdue depuis plusieurs années, jusqu'à ne plus me reconnaître dans le miroir. Je n'avais plus aucune idée de qui j'étais, de ce que je voulais. Je m'étais adaptée au "moule", en faisant taire mes questions, le poing serré dans la poche.
Ca plus d'autres événements personnels m'ont conduit à une dépression, coupée du monde, ratage complet des études.
A un moment je l'ai plus supporté, j'ai décidé d'essayer de me prendre en main comme je pouvais, je suis allé voir un psy (psychanalyste faisant parti d'une liste de professionnels d'une association LGBT, pour être sure que mon orientation sexuelle poserait pas de problème)

Et bien même si j'y allais quasiment toujours à reculons, que je pleurai souvent, il a put m'aider à mettre le doigt sur certains aspects de ma vie. Ca m'a beaucoup aidé pour comprendre le "pourquoi" de mon mal-être et ma personne, il a parlé de "rigidité" entre autre, de cadre construit autour de ma pensée pour la formater.
J'ai fait une vingtaine de séances et puis j'ai arrêté, je ne voulais pas m'enchaîner pendant des années à une thérapie (même si il a essayé de m'en dissuader), j'ai 20ans et je veux essayer de voir ce que je peux faire avec ce que j'ai maintenant entre les mains !

Bref bref, si je raconte ma vie comme ça ce n'est pas pour le plaisir (bon ca fait du bien d'en parler aussi) mais pour rassurer les filles qui se reconnaitront : vous êtes loin d'être seules, vous avez le droit d'exister, vous l'avez depuis que vous êtes née et personne ne peux vous l'enlever !
Arrêtez de prendre les cons pour des gens, n'ayez pas honte de qui vous êtes, on ne peut pas se faire aimer de tout le monde de toute façon, c'est la vie !

Invité
Invité

Re: Le "faux self"

Message par Invité le Dim 2 Mar - 22:00

le tout est de pouvoir ouvrir les portes. quitte à les défoncer et pouvoir enfin vivre. tout simplement.

Sgt.Tibbs
Ptite Nouvelle
Ptite Nouvelle

Age : 23
Departement : Lyon

Re: Le "faux self"

Message par Sgt.Tibbs le Dim 2 Mar - 22:05

Les défoncer oui ! A grand coups de masse !

Mais parfois il faut aussi savoir reconnaître qu'on a besoin d'aide, ce n'est pas si facile que ça mais si on trouve l'aide approprié on peut faire un grand pas en avant, je pense.

Invité
Invité

Re: Le "faux self"

Message par Invité le Dim 2 Mar - 22:32

oui, c'est ce que je voulais dire quand je disais qu'il fallait pouvoir ouvrir les portes. cool on se rejoint Wink
se rendre compte qu'on souffre et que cette souffrance n'a rien de normal. et qu'on est "normal" surtout !!! il faut rentrer dans ce fichu moule quitte à se perdre. 

perso, je dis bravo à La Rousse et aux autres qui doivent se battre et qui ne se démontent pas parce que je sais combien c'est difficile.  respect.


bisous les gazelles

la rousse
Skuateuse
Skuateuse

Age : 47
Departement : pays de loire

Re: Le "faux self"

Message par la rousse le Lun 3 Mar - 5:44

Merci Sgt.Gibbs, pas de souci, j'accepte volontiers ton câlin, et t'en renvoie un également. Vous êtes adorables les filles !!!
C'est un vrai parcours du combattant quand tu es trans, je regrette simplement de ne pas avoir eu le courage de m'affirmé plus tôt.

Contenu sponsorisé

Re: Le "faux self"

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:20


    La date/heure actuelle est Sam 3 Déc - 3:20